AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Détente brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 31
Localisation : cherche moi
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Détente brisée Jeu 21 Juin - 7:39

 






Détente brisée


Feat. Michael




Du calme, pour une fois, l'espace de quelques heures entre deux relèves de la garde, je pouvais alors trouver du calme sur les hauteurs de la cité. C'était un toit assez plat, qui m'offrais une belle vue, un endroit sublime où je pouvais oublier cette vie l'espace d'un instant.

Je n'étais pas malheureuse contrairement à certain collègue, ou même autres habitants de la ville, mais il me manquait quelque chose depuis des années et ce quelque chose était une personne. C'était mon frère, mon jumeau, mon ombre.

Pourquoi pensais-je à lui, à nous? Parce que c'était le jour de notre naissance, c'était aujourd'hui, enfin dans la soirée plutôt que nous sommes venus au monde, bien avant ce conflit, avant cette vie de guerre, de souffrance, cette vie armée.

De la où je me trouvais, la vue était apaisante et calme, offrant une certaine sérénité, qu'il était parfois compliqué de trouver. Lorsque rien n'allait, où que j'étais en colère, c'est ici que je venais faire le vide pour reprendre ma vie de façon plus modéré.

Aujourd'hui, j'avais emporté avec moi un petit carnet de dessin et un simple crayon de papier, puis mon esprit c'était envolé loin de la cité, loin de ce monde, vers de doux souvenirs et je dessinais, guider par ce qui me passais à l'esprit. Une douce brise soufflait, c'était agréable, le soleil brillait et le ciel était dégagée, on pouvait voir loin à l'horizon.

Mais ma paix et ma sérénité furent brisées lorsqu'une ombre se dessina devant moi, lorsque je sentie une présence non loin de moi que je ne voulais pas revoir et que je préférais ignorer tant que je le pouvais.




©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 17/06/2018
Rang : Archange
Localisation : Véga
Relation : On peut oublier un visage mais on ne peut tout à fait effacer de sa mémoire la chaleur d'une émotion, la douceur d'un geste, le son d'une voix tendre. - Tahar Ben Jelloun.
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Sam 23 Juin - 8:23




Je pouvais d'ors et déjà, sentir ses signes avant coureurs, comme une brise sur ma peau ...La guerre ultime était proche et  certains destins s'étaient dès lors scellés . Tout mon être ne vibrait plus que pour cet instant,  du sang dans mes veines jusqu'à ces plumes qui brillaient sous la lumière étincelante du soleil. J'étais un instrument de guerre et  dans cette bataille, mon épée s'était tournée du coté des humains...Une espèce primaire, que jadis , j'avais décimé en réponse de la colère de Dieu. Je cherchais , désormais à acquérir une rédemption, en faisant cela..A racheter mes fautes , après avoir pris du plaisir à faire couler le sang. Toutefois, il semblerait que cela ne soit pas à  la portés de tous. Il y avait là , dans les tréfonds de mon cœur, une rivière de souffrance intarissable, que je dissimulais pourtant sous une attitude froide et stoïque. J'étais un archange..Et les archanges n'avaient pas le droit à certaines émotions. Surtout ceux qui pouvaient nous définir comme étant faibles et misérables.  Comme je l'ai cité plus haut, je suis un instrument de guerre créé par le tout puissant , et dans cette ère incertaine et apocalyptique, il n' y avait pas de place pour ce genre de personnes. Non...Ce n'était que des proies sans défense face à la légion des anges. Au final seuls, les plus rusés et combatifs s'en s'en sortiront. Cela est indéniable...Cela est la cruelle loi de la nature, telle que Dieu l'a façonné avec ce monde empli de perversités.    
Détente brisée
Opaline & Michael ◈We're face to face But we don't see eye to eye. Like fire and rain. You can drive me insane. But I can't stay mad at you for anything. We're Venus and Mars
Je faisais ma ronde das le ciel, quand je l' aperçus sur l'un des toits les plus hauts de Véga. Cela m'avait ramené immédiatement à un souvenir avec Alex, alors qu'il était encore qu'un enfant.  Il n' y avait pas meilleure cachette que les hauteurs pour s'échapper un tant soit peu de la folie de ce monde, une raison qui m'avait poussé à m'installer au  Stratosphere Hotel , ainsi je me sentais plus proche de mon père, bien que pour le moment il soit absent des cieux. Je ne serais dire si Gabriel à raison ou pas, si cela était encore un épreuve pour nous, mais clairement on avait tous besoin de sa lumière chaleureuse et réconfortante. Avec le temps, les humains perdaient toutes croyances , à l'instar de moi, bien que je sois une créature divine [....]Je laissais échapper un soupire et me posa aussitôt et silencieusement sur ce toit en question, pour venir à la rencontre de ce soldat que j'avais du mal à cerner par moment. Ses yeux transpiraient de haine pour les anges , mais elle avait pourtant choisi d'intégrer ma milice pour protéger la cité. Soldat Opaline.. La saluai-je alors, sans laisser paraître aucune émotion dans ma voix. Je n'étais d'ailleurs pas là pour qu'on m'apprécie ou pas, mais plutôt pour fortifier leurs rangs et donner une chance à l'humanité. Par ailleurs, je pouvais comprendre que certains se méfiaient encore de moi, à juste titre, j'étais le frère jumeau de l'ennemi et un lien spécial nous unissait, ce qui rendait le combat encore plus douloureux. Je ne suis pas vraiment surpris de vous trouver ici.. J'étais l'oeil de Véga et cet endroit était son sanctuaire pour se couper du monde. Je lui jetai un regard scrutateur , puis repris. Je vais avoir besoin de vous. Des billes noires se seraient introduites dans la forteresse .. La milice est déjà en position mais il faut s'assurer qu'il n' y ait pas une brèche ou alors un traitre. Meme après l'apparition de l'Elu , beaucoup venait à rejoindre les rangs de Gabriel..

_________________
Every Sunday's getting more bleak  
Take me to church, I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death .Good God, let me give you my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 31
Localisation : cherche moi
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Dim 24 Juin - 12:22

 






Détente brisée


Feat. Michael




Et voila, mon seul jour unique de repos, ma seule possibilité d'être tranquille venait d'être brisée par l'arrivée de mon supérieur. J'avais toujours eus une dent contre les anges, mais j'avais rejoins l'armée pour mon frère, avec mon frère. Parfois, je me demandais ce que j'avais encore comme raison pour rester ici. Peut être l'habitude.

Soupirant longuement je relevais la tête de mon carnet de dessin et fixa mon supérieur d'un regard vide


Bonjour lui répondis-je d'une voix sans émotion, mais juste avec politesse et respect Ce que je fais ici? Je profitais de mon seul moment de liberté pour une fois

Des billes noires, encore? Pour changer..... Comment avec cette surveillance accrue, ces machins choses pouvaient encore franchir les murs de la cité? C'était illogique


Sa prend jamais de congés où quoi? Sincèrement, comment ces trucs ont fait pour entrée dans la citée? Personne ne surveille ? A quoi sert d'avoir les meilleures des armes, si personne n'est foutu de s'en servir ? grondais-je blasé.

Je rangeais mon carnet de dessin et mon crayons dans une poche de ma veste intérieur puis sortie une paire jumelle. Je verrais bien mieux en hauteur que sur le sol, mon regard bien que de moitié était toujours très acéré. Quittant mon refuge de liberté, je sautais légèrement plus bas avant d'atterrir juste une petite plateforme en contre bas et de me positionner jumelle à la main et de visualiser les murs d'enceintes.


Vous vouliez une brèche? En voila une grosse comme un char d'assaut.....
Je lui montrais en contre bas, sur plusieurs mètres, une immense brèche dans le mur en face de nous. Comment cela se faisait-il que personne n'avait rien vue? Étaient-ils aveuglent ou pire? Fait exprès


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 17/06/2018
Rang : Archange
Localisation : Véga
Relation : On peut oublier un visage mais on ne peut tout à fait effacer de sa mémoire la chaleur d'une émotion, la douceur d'un geste, le son d'une voix tendre. - Tahar Ben Jelloun.
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Jeu 28 Juin - 15:16




«  Bonjour «  m'avait -elle soufflé tout simplement, l'air  contrariée de ma présence ici mais sans pour autant me manquer de respect . Normal je venais de rompre son petit moment de tranquillité , alors qu'elle s'était isolée pour pouvoir dessiner ces derniers souvenirs  ... D'excellentes œuvres à dire vrai, bien que je ne me sois pas éternisé pour la complimenter . On était en guerre depuis des années déjà contre l'armée de Gabriel, et ce type de plaisir avait fini par quitter ma mémoire...J'étais devenu si insensible, ce qui me rendait littéralement plus ange qu'humain. Et pourtant, j'avais de l'espoir et de l'amour envers Alex que je considérais non pas comme un ami mais un fils.. Puis, il y avait cette femme qui avait su mettre mon coeur à nu et soulever ma partie la plus sombre. Il m'arrivait souvent de penser à Becca et à tout ce que j'avais pu ressentir envers sa trahison, cela m'avait tellement surpris...Et pourtant, mon jumeau n'avait cessé de me rappeler combien l'humain peut-être cruel et sournois. Ils nous voyaient comme une menace , mais ils étaient aussi notre fléau...C'est d'ailleurs de leurs comportements si abjectes que père  était parti des cieux. Il était déçu de ses créations et aujourd'hui , on se querellait tous pour savoir qui de nous était finalement le responsable.  Je ne pouvais que comprendre le désarrois de Gabriel, si ce n'est pas sa haine , mais père m'avait confié ses dernières paroles dans un but bien précis...Et l'Elu ne pouvait être autre que cet enfant si particulier que j'avais sauvé de la mort .
Détente brisée
Opaline & Michael ◈We're face to face But we don't see eye to eye. Like fire and rain. You can drive me insane. But I can't stay mad at you for anything. We're Venus and Mars
« Ce que je fais ici? Je profitais de mon seul moment de liberté pour une fois » Et ils étaient plutôt rares  , surtout depuis l'apparition de l'Elu et le retour de la Légion, on peut ainsi supposer que Véga était en tête de liste des projets néfastes  de mon jumeau...Serait-ce déjà pour me défier encore une fois...Moi qui était devenu le gardien de cette citadelle. « Sa prend jamais de congés où quoi? Sincèrement, comment ces trucs ont fait pour entrée dans la cité? Personne ne surveille ? A quoi sert d'avoir les meilleures des armes, si personne n'est foutu de s'en servir ? » Sur le coup elle n'avait pas tord, il y avait là une terrible faille , qui fallait absolument réparer. Par ailleurs, on avait au sein de cette citée des personnes qui vénéraient secrètement mon frère, dans l'espoir d’être épargnées.  Ils auront pu introduire des billes noires dans l'enceinte , sachant que Gabriel possède une emprise sur eux... Rien ne peut être invincible. Répondis-je alors tout en rétractant mes ailes à la hauteur de mes omoplates. Toutes personnes ou bien toutes choses avaient sa faiblesse et je pense que la cité de Véga souffre également de l'intérieure. Cela n'était qu'une question de temps avant qu'une guerre civile n'éclate et détruise l'alliance des hommes contre l'ennemi. Sortant alors des jumelles hautement perfectionnées, je me mis à ses cotés pour scruter les alentours de mes divers sens...Je pouvais d'ors et déjà  entendre les cris de ces fameuses billes noires , elles étaient en chasse..Mais dans un but bien précis.  "Vous vouliez une brèche? En voila une grosse comme un char d'assaut....." cela était peine croyable et pourtant, Véga venait de donner l'accès à la menace.  Comment se faisait-il? Comment cela nous avait-il échappé? Je laissai passer un soupire puis déployai de nouveau mes ailes, prêt à voir cela de plus près. C'était l'œuvre d'un traitre et peut-être bien de notre milice... Allons voir cela de plus près. Lui annonçai-je sans préambule avant de l'entrainer avec moi , dans un saut vertigineux. Pour le coup elle allait devoir me faire confiance... Moi l'archange qui l'avait corrigé si sévèrement dans le passé. C'est arrivé en bas que je la relachai, prenant de nouveau soin de cacher mes ailes avant de m'approcher de la brèche en question...Qui était plutôt imposante.

_________________
Every Sunday's getting more bleak  
Take me to church, I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death .Good God, let me give you my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 31
Localisation : cherche moi
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Jeu 28 Juin - 16:24

 






Détente brisée


Feat. Michael



Adieu paix, calme et jour de repos et bonjour emmerdes en tout genre venant ce ces saleté de billes noir. J'avais juste pas envie de faire mon boulot, mais parfois il fallait mettre ses envies de coté et protéger des vie innocente.

Il est vrai, qu'un rien peu brisé une paix fragile


Et avant d'avoir eus le temps de comprendre ce qui se passais, me voila entrain de plonger dans le vide tout en retenant un cris de terreur due à la vitesse folle de la chute.

Inspirant un grand coup pour reprendre mes esprits, je lui lançais un regard lui demandant s'il était fou ou complètement barge pour m'avoir fichue une trouille pareil.


C'est parti pour la chasse lançais-je avec un sourire sadique et plein de haine.

Je détestais les anges, mais j'avais une haine plus que viscérale pour les billes noires qui avait fait de notre monde une ruine et une lieu de souffrance. Toujours armée où que je me rende, car on n'était jamais trop prudent, je me fis une joie sévère de faire feu sur ces saletés.


Il faut bloqué le trou dans le mur

J'évitais de justesse l'attaque d'une bille noir mais chuta à cause des gravas sur le sol. Un gros crac venant de ma cheville droit m'indiqua que cette dernière venait de se briser, m'arrachant une grimace de douleur, mais pas question de stopper le combat contre les billes noires.


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 17/06/2018
Rang : Archange
Localisation : Véga
Relation : On peut oublier un visage mais on ne peut tout à fait effacer de sa mémoire la chaleur d'une émotion, la douceur d'un geste, le son d'une voix tendre. - Tahar Ben Jelloun.
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Sam 7 Juil - 9:41




Mon regard bleu , angélique et froid, continuait à scruter cette brèche avec la plus grande attention. J 'étais responsable de cette citée d'humains , et de la tour la plus haute , je la surveillais tel un ange gardien. Comment cela m'avait-il échappé ? Comment avaient-ils pu créer une telle faille dans les fortifications de  Véga sans que personne ne l'entende ? A ces interrogations mon regard se plissa, plus sévère, surtout envers moi qui devait assurer la protection de l'Elu. Il y avait parmi la milice des traîtres , car cela ne pouvait être que l’œuvre d'une arme de pointe. « Il est vrai, qu'un rien peu brisé une paix fragile «  Était-ce encore une remarque envers moi qui si soudainement avait percé le ciel pour l'avertir de la menace. Je connaissais  suffisamment mes soldats pour répondre que « oui » . Elle avait perdu son jumeau au cours de cette guerre et bien évidemment, détestait les anges au plus haut point. Ceci je comptais bien lui faire profiter de mes ailes, pour descendre plus rapidement. « C'est parti pour la chasse » M'annonça-t-elle, alors que mon regard était fixe sur la menace qui grouillait de l'autre coté de cette faille, ce n'était plus qu'une question de temps, avant que les chiens du ciel nous envahissent. Il fallait agir vite et bien .   Si Gabriel use de son pouvoir sur eux nous seront très vite envahis... Dis-je alors, en sortant mes deux lames, prêt à me battre aussi pour la protection de ce peuple. Ils avaient leurs défauts, notamment cette avidité qui les conduisait à bien des pensées néfastes.
Détente brisée
Opaline & Michael ◈We're face to face But we don't see eye to eye. Like fire and rain. You can drive me insane. But I can't stay mad at you for anything. We're Venus and Mars
C'est alors que mon soldat ouvrit le feu sur nos ennemis qui rampaient comme des âmes en peine à même le sol. Dans ces corps,  les chiens du ciel n'étaient pas plus vivants... Non … Ils déambulaient à la recherche d'une vie qu'ils avaient volé et qui ne sera jamais la leur.  Néanmoins, il y avait parmi eux, des billes noires beaucoup plus intelligentes et qui pourraient se conduire en société.  Un peu comme la mère de Claire que son père avait littéralement apprivoisé...  « Il faut bloqué le trou dans le mur » M'avait-elle déclaré, alors que de mon coté j'avais  déjà égorgé deux anges inférieurs . On avait rien à notre porté qui pouvait couvrir cette faille, cependant « le corps de l'archange » était en route, ainsi que des personnes qui jadis, avait aidé à la construction de cette forteresse. Le mieux que nous pouvions faire c'était retarder les billes noires jusqu'à ce que tout soit réparé. Le renfort arrive. Lui assurai-je avant d'ouvrir mes ailes et de donner des coups avec ou bien de m'en servir comme bouclier. Voilà longtemps que Véga n'avait pas été victime d'un assaut . Au bruit soudain des canons, qui protégeaient la citée de la menace extérieure, je compris qu'une horde était aux portes de Véga... A nous deux on n' allait jamais pouvoir les stopper.. Mais que faisait la milice ? La voyant alors éviter l'attaque d'une bille noire et se briser la cheville sur le coup, j'empalai dans un enchaînement trois de nos ennemis, avant de me jeter sur Opaline , la prendre dans mes bras et m'élancer vers le ciel tel un missile.  Je ne pouvais pas courir le risque de perdre l'un de mes hommes aujourd'hui . C'est au moment même, ou je l'amenai à mes appartements, que la milice arrivèrent, armés jusqu'aux dents. On pouvait dès lors entendre résonner des coups de feux, des cris..Et puis parfois un peu de silence...Consternant silence que la guerre amenait aussi. Je pris une profonde inspiration et déposai confortablement Opaline sur mon lit. Ce que j'allais faire, je ne l'avais jamais fait sur un humain...Non il n 'y avait que les anges que jusqu'à présent avaient bénéficié des vertus de mes plumes. C'est alors que je m'arrachai l'une entre elle, grimaçant sur l'instant, avant de reprendre ma concentration et de défaire ses rangers , pour apercevoir sa fracture. Sa va bruler un peu.. Lui soufflai-je avant de bruler   le calamus et de laisser couler cette huile miraculeuse dessus.

_________________
Every Sunday's getting more bleak  
Take me to church, I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death .Good God, let me give you my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 31
Localisation : cherche moi
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Sam 7 Juil - 10:23

 






Détente brisée


Feat. Michael



Des billes noirs, encore et encore c'était une vraie catastrophe, on n'arrivait pas à les stopper

C'est pas vrai
grondais-je en continuant de faire feu.

Les autres soldats ne semblaient absolument pas presser pour arriver et nous aider, mais en attendant, même si j'avais mal, hors de question de m'arrêter.


Si je trouve celui qui à fait ça, je me ferais une joie de le torturer pour lui faire avouer tout ses crimes

Enfin les canons s'étaient activés et ce n'était pas un luxe parce que nous étions débordé tout les deux.

Alors que j'allais recharger mon arme, je me sentie soulevé et filer à une vitesse folle dans les airs.


Mais ça va pas ... Repose moi bordel, on ne peu pas quitter le combat comme ça pour une simple blessure

J'avais beau me débattre pour lui faire comprendre que je refusais de fuir peut importe les blessures, rien à faire. De la haut, je vis enfin mes coéquipier arriver, mais je ne pouvais leur prêter main forte hélas.

A la place, je me retrouvais dans des appartements vraiment lumineux et très bien décoré. Il semblerait que c'était les siens et cela me mis un peu mal à l'aise. C'était la première fois que je venais ici, mais ça me semblait étrange. Logiquement, l'infirmerie aurait bien suffit pour une fracture, mais pas être ici.

Pourquoi s'arracha t-il une plume, je ne comprenais pas, mais il semblerait que cette dernière est une vertu importante. Je l'observais faire et brûler sa plume avant que quelque chose ne tombe sur mon pied.

Brûler? Le mot était faible, ça faisait atrocement mal sur le coup, mais finalement, la douleur partie aussi vite qu'elle était arrivé et mon pied bien qu'un peu engourdi encore ne me faisait plus mal et bougeait sans soucis


Merci beaucoup
murmurais-je légèrement mal à l'aise d'être ici

Il faut qu'on reparte au combat
Je me relevais prête à repartir rejoindre mes coéquipiers. Je refusais d'être tenue loin du combat de cette façon ça me rendait vraiment folle


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 17/06/2018
Rang : Archange
Localisation : Véga
Relation : On peut oublier un visage mais on ne peut tout à fait effacer de sa mémoire la chaleur d'une émotion, la douceur d'un geste, le son d'une voix tendre. - Tahar Ben Jelloun.
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Dim 8 Juil - 8:35


« Mais ça va pas ... Repose moi bordel, on ne peu pas quitter le combat comme ça pour une simple blessure » Bien sur qu'on pouvait quitter le combat d'un battement d' ailes et prendre le temps de se soigner. Cette fracture pourrait s’aggraver, si elle persistait à combattre avec rage ...En plus de cela la milice était enfin arrivé sur les lieux pour les neutraliser , en outre de refermer cette faille dans nos murs. Mon regard, se posa instantanément sur cette cheville sur laquelle j'avais versé quelques gouttes d'une huile guérisseuse , que nous les archanges pouvaient produire en brûlant l'extrémité d'une plume. Comme par magie elle paraissait moins rouge et enflée , ce qui m'arrachait un léger sourire des lèvres.  « Merci beaucoup » Me remercia t-elle , après avoir constaté les effets de cette huile divine, dont elle connaissait à présent le secret.  Je ne cherchais pas à la convaincre que des anges pouvaient encore être bons... Non c'était là mon rôle d'ange supérieur et protecteur que je remplissais, sans quoi les «  billes noires » n'auront fait que d'une bouchée d'elle.   C'est mon devoir envers cette cité que de vous protéger. Lui fis-je rappeler, bien que j'aurai pu , tout simplement, l'emmener à l’hôpital ou bien à l'infirmerie de notre milice. C'était bien la première fois que j'usais de ce pouvoir sur un humain.  Était-ce encore un moyen de réparer mes erreurs passés ? Du temps ou j'étais le guerrier sanguinaire de mon père ?  Peut-être bien... j'avais changé mais après ma dernière fureur , j'éprouvais le   besoin de me le rappeler d'avantage. Du sang restait sur mes mains quoi que je fasse et je ferai, car mes lames avaient jadis décimé des peuples entiers et cela dans un plaisir aigu.
Détente brisée
Opaline & Michael ◈We're face to face But we don't see eye to eye. Like fire and rain. You can drive me insane. But I can't stay mad at you for anything. We're Venus and Mars
« Il faut qu'on reparte au combat »  Me déclara -t-elle , avec une certaine impatience de quitter mes appartements. Cela la gênait et je le lisais clairement dans mes yeux... Et pourquoi donc ? A cette interrogation j'arquai les sourcilles sans chercher à la retenir.  Elle aurait pu retrouver en quelques minutes cette paix que j'avais brisé , en me posant sur ce toit , pour enfin faire mon rapport.  Mais je ne pouvais que comprendre ses motivations, cette guerre était un moyen comme un autre de se soigner de la mort de son frère... Mais combien de billes noires , elle comptait encore tuer pour se déculpabiliser d’être encore en vie . Soyez sur vos gardes soldats. Dis-je simplement, un peu vague , avant de lui remettre  sa botte et de la lacer solidement.  Elle était guéri certes mais son pied restait fragile pour le moment. La fracture est réparée, mais un peu de repos aurait été préférable. Je connaissais mon soldat, mieux que quiconque et laisser nos hommes combattre, l' insupporte plus que tout. Ils étaient comme des frères pour elle, des frères d'armes dont elle devait assurer les arrières ... Je pris une profonde inspiration, puis l'aidant à se relever , déployait mes ailes, prêt à la ramener au terrain. C'est alors que je l'amenais vers la fenêtre , mes bras s'enroulant solidement autour de sa taille, avant d'exécuter le grand saut depuis la Stratosphère hôtel.  Elle ne risquait rien et Opaline le savait, bien qu'elle voue une haine farouche envers mon espèce. Arrivé , à la zone de combat, je ne tardai pas à la couvrir de mes ailes, jusqu'à ce que le feu cesse...Du moins quelques secondes. Des hommes étaient entrain de travailler sur la brèche , alors la milice continuait à vaincre l'ennemi qui s'était introduit dans l'enceinte. J'avais déjà mes deux épées en mains, prêt à reprendre le cours de cette lutte acharnée jusqu'à ce que Véga retrouve son calme.

_________________
Every Sunday's getting more bleak  
Take me to church, I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death .Good God, let me give you my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 31
Localisation : cherche moi
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Dim 8 Juil - 16:30

 






Détente brisée


Feat. Michael



J'étais sur pied, c'était le plus important et je restais tout de même étonné de son geste. Une certain incompréhension m'avais saisie. Pourquoi avoir le droit à des soins privés, plutôt que l'infirmerie ?

L'infirmerie aurait fait ce qu'il faut aussi


J'avais l'impression qu'il voulait me montrer que certain anges avaient peut être bon fond, mais les préjuger ont parfois la vie dur hélas. Mais son geste m'avais réellement touché cependant, mais je ne voulais pas m'arrêter sur ça.

Il fallait retourner au combat et même si je devrais faire attention, je ne pouvais pas rester loin alors que j'étais encore capable de me battre. Sa mise en garde me fis légèrement sourire


Je ferais attention c'est promis, mais je ne peux pas rester à ne rien faire alors que les autres se battent encore et sont surement eux aussi blessés

J'étais très têtue, bornée réellement, mais je n'avais de toute façon plus que la guerre comme vie, je ne connaissais rien d'autre réellement, enfin si, je l'avais juste oublié pour ne plus souffrir.

Plus rien ne me rattachais réellement à la vie, c'est pour cela que j'étais toujours la première pour les missions périlleuses. J'acceptais son aide avec plaisir et cette fois ci, j'étais prête lorsque nous retournâmes sur le champ de batailles .

Un rapide coup d’œil à la scène de combat, me confirma que nous avions déjà éliminé une bonne partie des billes noires, mais je voyais certain de mes coéquipier à terre, morts.

Lorsque Michael replia ses ailes, je repartais déjà au combat, faisant attention cette fois ci à ne plus me blesser. Il ne restait plus beaucoup d'ennemis, la brèche était enfin fermé lorsqu'une bille noire tenta de sauter sur michael qui ne l'avait pas vu.


Michael criais-je pour le prévenir, mais cela semblait être pas assez rapide, donc je sautais sur la bille noire et roula dans les rochers avec elle avant de lui planter une balle entre les deux yeux.

Je lui avais promis de faire attention, mais je n'avais pas réussis à tenir ma promesse, car je m'étais à moitié assommé en tombant et couvertes de plaie divers et variés un peu partout


Outch... grimaçais-je en me massant la tempe, ravie de voir que nous étions enfin arrivé à bout des billes noires


©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 440
Date d'inscription : 17/06/2018
Rang : Archange
Localisation : Véga
Relation : On peut oublier un visage mais on ne peut tout à fait effacer de sa mémoire la chaleur d'une émotion, la douceur d'un geste, le son d'une voix tendre. - Tahar Ben Jelloun.
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Lun 9 Juil - 12:14


« L'infirmerie aurait fait ce qu'il faut aussi » certainement, mais la convalescence aurait été plus longue et jamais elle n'aurait pu reprendre le cours de la bataille.  Opaline en était-elle consciente ?  Elle qui se délectait tellement de faire exploser la cervelle des Billes noirs ? Elle qui collectionnait les cadavres d'anges inférieurs  dans l'espoir de  venger les siens, tombés  aux cours de cette guerre apocalyptique.   Elle ne vivait  que pour faire couler le sang , constamment animée par cette haine viscérale qui semblait la parcourir de toutes parts. Il était rare de la voir sourire ou bien d'échanger plus de deux mots avec ce soldat, on peut ainsi dire que son âme s'était  avec son jumeau.  Ce que je pouvais comprendre, j'aimais aussi mon frère bien qu'il soit aujourd'hui mon adversaire et lui donné la mort m'était plus qu'insupportable.. Tellement que je gardais l'infime espoir de le rallier encore à l'humanité. « Je ferais attention c'est promis, mais je ne peux pas rester à ne rien faire alors que les autres se battent encore et sont sûrement eux aussi blessés «  On ne comptait plus les morts depuis que le ciel s'était déchiré, tellement qui nous avait été impossible de tous les enterrer  dignement. On était en situation de Guerre et comme toute les Guerres , personne n'était vraiment épargnée, c'est pourquoi certains humains s'étaient tournés finalement vers leur bourreau.  Dans l'espoir sans doute de ne plus vivre dans la peur.  J’acquiesçai silencieusement d'un geste de la tête, et  déployai de plus belle mes ailes noires. La bataille n'était guère finie et la milice avait effectivement besoin de nous pour neutraliser la menace.  [….]
Détente brisée
Opaline & Michael ◈We're face to face But we don't see eye to eye. Like fire and rain. You can drive me insane. But I can't stay mad at you for anything. We're Venus and Mars
De retour sur la zone de bataille mon regard instantanément  bascula d'un corps à un autre étendu sur le sol, comme pour les identifier . Il y avait eu des pertes, mais la brèche avait été réparée ce qui était déjà une bonne chose. Toutefois ils restaient encore des billes noires dans l'enceinte de Véga...Et cette attaque n'était que le morceau d'une bataille qui perdure depuis plus de vingt cinq ans. Rétractant alors mes ailes avant de m'armer de mes deux  épées à la lame empyréenne, je m'élançai de nouveau dans le combat contre l'ennemi qui semblait revenir toujours en surnombre. L'un d'eux m'avait d'ailleurs assailli par surprise, ce qui me fit perdre légèrement l'équilibre.  « Michael » m’interpella alors Opaline, bien que je repris très vite le dessus sur ce chien du ciel. Mon entraînement entant qu'Archange me venait de Dieu lui même , et seul un ange vraiment entraîné pouvait  me terrasser.  C'est alors qu'Opaline, se mêla à nos rixes , lui faisant littéralement exploser la tête entre deux rochers . J'aurais bien aimé qu'elle fasse plus attention à cette cheville que je venais à peine de soigner... Ou tout simplement à elle... On était arrivé à bout de l'invasion, mais mon soldat semblait à demi conscient, sans doute s'était elle cognée, avant de venir à bout de cette bille noire. Un léger sourire orna  mes lèvres avant que je ne rompe la distance entre nous pour l'aider à se relever.  A l'instar de moi, elle était dans un piteux état, ceci dit Opaline n'avait pas manqué de bravoure, comme à chaque fois. Bon travail soldat. Lui dis-je avec fermeté , mais avec toute ma reconnaissance. Les billes noires qui se sont introduits dans l'enceinte, sont à ma connaissance toutes hors d'état de nuire. A présent un petit tour à l’infirmerie s'imposait, histoire de vérifier ce trauma crânien , qui n'était peut-être rien .

_________________
Every Sunday's getting more bleak  
Take me to church, I'll worship like a dog at the shrine of your lies, I'll tell you my sins and you can sharpen your knife Offer me that deathless death .Good God, let me give you my life
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bewilderment of Heart
avatar
Messages : 468
Date d'inscription : 20/06/2018
Age : 31
Localisation : cherche moi
Bewilderment of Heart
MessageSujet: Re: Détente brisée Mar 10 Juil - 10:20

 






Détente brisée


Feat. Michael



Le combat comme toujours avait été sanglant pour nous. Pas que je ne pleure des billes noirs, bien au contraire, mais les miens étaient tombés à la bataille où soit gravement blessé et cela me faisait vraiment mal.

C'était une histoire sans fin, qui durait maintenant depuis 25 longues années et ne semblait pas toucher à sa fin, comme si nous étions dans une boucle perpétuelle de combats, de blessés et de morts.


Voila une bonne chose de faite soupirais-je épuisée et ravie d'en avoir finis pour le moment.

La prochaine étape, serait de trouver le ou les responsables de cette brèche et de les punir sévèrement.  A mon goût, la peine de mort était une trop douce punition, mais ça, qui étais-je pour donner mon avis ?

Son aide pour me remettre sur pied était vraiment salutaire, parce que j'avais la tête  qui me faisais mal et il valait mieux que je rejoigne les autres à l'infirmerie pour un examen complet.

Au moment de partir, je fixais Michael d'un air désolé. Je n'avais pas réussis à tenir ma promesse de rester entière, mais au moins, il n'était pas blessé, donc ce n'était pas vraiment grave.

Je lui adressais un léger sourire avant d'être évacuer avec les autres vers l'infirmerie.




©️Codage by Littleelda from Never Utopia


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Détente brisée

Revenir en haut Aller en bas
 

Détente brisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 2ème entrainement de Nuage Brisé [PV Ombre du Crépuscule]
» Mon verre s'est brisé comme un éclat de rire.[Alfred]
» D'un coeur brisé naîtra une passion dévorante [Aurore]
» 04. Le chocolat ne peut réparer un coeur brisé
» Petite fleur brisée...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dominion :la légion des anges :: Livre de la Genèse :: La ville de Véga-